Plantain lancéolé

Plantago lanceolata L.

Feuilles

Contre les maux de l’hiver

La feuille de plantain soulage les chatouillements dans les gorges irritées. Il apporte apaisement sur le pharynx et les cordes vocales. Fortifie la mobilité et la flexibilité des articulations. Aide à garder un foie en bonne santé et aide à la purification du corps.*

4,20

Rupture de stock

Rupture de stock

Sachet de 25g
Prix TTC hors frais de port

Autres usages :

Une compresse d’infusion apaisera les piqûres d’insectes, les plaies et autres petits bobos.

Préparation :

Verser de l’eau frémissante sur une bonne pincée dans une tasse de 250 ml
Laisser infuser entre 5 et 10 minutes selon les goûts.

Précaution d’emploi :

Contre indiqué chez le jeune enfant, la femme enceinte et allaitante.

*Ces informations sont données à titre purement indicatif, et ne sauraient en aucun cas se substituer à l'avis d'un professionnel de santé.

Le plantain suit la race humaine partout où elle marche. Peut-être est-ce parce que nous en avons tellement besoin ? Il semble qu’il soit partout, parce que les imprévus surviennent partout et que le plantain soigne les petits imprévus, comme une morsure de serpent !

Le plantain se retrouve dans tous les écrits médicinaux à travers la plupart des régions de la planète.

On l’utilisait au Moyen Âge pour éviter d’attraper le tétanos lorsqu’on se blessait.

Un herboriste contemporain dit que le plantain tisse des fils d’or sur la plaie et que la rouille ne colle pas à l’or !

À la Saint-Jean, le plantain était fumé et accroché dans les étables et les maisons pour protéger les gens des choses démoniaques et malsaines.

On l’utilisait aussi pour soulager les maux de tête, en plaçant une feuille sur le front.

Sources bibliographiques : Flora medicina